NOUVELLES REGLES AU 01/01/2019

Balle perdue ou hors-limites : une règle locale pour se dropper

Jusqu’à présent en cas de balle hors-limites ou perdue, vous deviez appliquer la pénalité de coup et distance, c’est-à-dire retourner au point précédent et ajouter un coup de pénalité à votre score. Désormais, si la règle locale est mise en pratique dans votre club, vous aurez comme option supplémentaire de pouvoir dropper une balle, en ajoutant deux coups de pénalité à votre score, à proximité de l’endroit où votre balle d’origine a été perdue ou est allée hors-limites. Ce qui pourrait, par exemple, être sur le fairway le plus proche… Cette nouvelle règle locale offre ainsi une facilité de jeu aux joueurs et permet aussi de gagner du temps, puisque le joueur n’est plus obligé de retourner au point précédent pour rejouer une balle. Cette règle ne sera bien sûr pas en vigueur chez les professionnels ou dans les épreuves amateurs de haut niveau.

Drop

Les premières réflexions tendaient à autoriser le drop depuis n’importe quelle hauteur, avec un minimum de 2 inches, soit 5 centimètres, au-dessus du sol. Finalement, les drops devront se faire à hauteur du genou et non plus de l’épaule comme aujourd’hui.

Double touche

La pénalité pour avoir touché deux fois la balle lors d’un même coup, ce qui peut arriver sur des chips notamment, sera supprimée. En cas de double touche, le joueur ne comptera qu’un seul coup.

Dégagement

Il avait été question d’instaurer des longueurs standards (80 et 20 inches, soit 2 mètres et 50 centimètres) comme distances pour obtenir un dégagement. Mais pour des raisons évidentes de simplicité, (il aurait fallu que les golfeurs s’équipent tous d’un mètre…), on a gardé le club comme unité de mesure pour définir l’aire de dégagement. Mais dorénavant, les golfeurs qui devront se dégager soit à une longueur, soit à deux longueurs (selon les règles) pourront le faire avec le club le plus long de leur sac, hors putter. Auparavant, il fallait utiliser le club avec lequel on prévoyait de jouer le coup suivant…

Balle déplacée

Il n’y aura plus de pénalité pour avoir accidentellement déplacé une balle sur le green ou durant la recherche et de manière générale, le joueur ne sera pas considéré comme responsable d’une balle qui bouge sauf s’il est pratiquement certain qu’il en est à l’origine.

Drapeau

Il ne sera plus nécessaire d’enlever le drapeau ou de demander à ce qu’il soit pris en charge par un adversaire ou un co-compétiteur lorsque vous êtes sur le green. Si votre balle touche le drapeau restée dans le trou, il n’y aura aucune pénalité encourue.

Marques de clou

Vous serez désormais autorisé à réparer tous les dommages sur le green, y compris les marques de clous, avant de jouer votre coup.

Ligne de putt

Toucher sa ligne de putt ne sera plus sujet à pénalité. Par contre, il devient interdit au caddy de se placer derrière son joueur pour vérifier son alignement avant de jouer et de manière générale que celui-ci puisse servir d’extension à sa ligne de jeu.

Bunker

Il sera désormais possible d’enlever un détritus dans le bunker ou encore de toucher le sable avec le club ou la main et cela sans écoper d’aucune pénalité. Pour autant et afin de conserver un certain challenge au fait de jouer depuis un bunker, il restera interdit de poser le club sur le sable à proximité immédiate de la balle.

Une nouvelle option sera ouverte aux joueurs jouant depuis le bunker : s’ils déclarent leur balle injouable, ils pourront jouer leur coup suivant depuis l’extérieur du bunker en ajoutant deux coups de pénalité à leur score.

Obstacles d’eau

Enlever un détritus d’un obstacle d’eau ou toucher l’eau ou le sol de l’obstacle ne seront plus pénalisables non plus. Le comité sera par ailleurs autorisé à marquer en obstacle d’eau une plus grande variété de zones : désert, jungle, pierres volcaniques… et de privilégier le marquage en obstacle d’eau latéral (piquet rouge) autorisant un dégagement latéral. Ceci afin de faciliter le jeu et d’accélérer la vitesse de jeu.

Rythme de jeu

Le temps de recherche d’une balle perdue sera désormais de 3 minutes contre 5 auparavant et chaque joueur aura désormais 40 secondes pour jouer son coup.

Intégrité du joueur

Lorsque le joueur voudra relever sa balle pour l’identifier ou vérifier qu’elle n’est pas endommagée, il n’aura plus besoin de demander l’autorisation à son partenaire. Les nouvelles règles feront confiance aux joueurs, partant du principe que ceux-ci auront agi en accord avec les règles.

LE SAVIEZ VOUS ?

  • Le nombre moyen d’impact de balles sur les greens est de 8 par golfeur lors d’un parcours 18 trous

  • Considérant qu’il y a 50 joueurs par jour, nos greens subissent 400 impacts soit 12000 par mois et 146000/an

  • Dans ces conditions comment peut on imaginer faire un BON PUTT sur un tapis type CAILLEBOTIS ?

  • COMMENT RELEVER LES PITCHS (IMPACTS SUR LES GREENS) ?                                                                       

   

     

NON

OUI

CAS N°1

De nombreuses petites feuilles reposent sur votre ligne de putt. Vous décidez de les enlever d’abord avec le revers de la main, comme recommandé. Mais comme elles s’accrochent, vous essayez avec votre casquette, une serviette, puis avec la paume de la main. Or, selon votre partenaire, les techniques que vous avez employées sont interdites.

Faux. Rien n’interdit d’enlever un détritus sur sa ligne de putt avec une casquette ou une serviette (et même un aspirateur !), à condition que le joueur ne tasse rien, selon la règle 16-1a (i). Il peut également utiliser la paume de la main, s’il ne le fait pas avec l’intention de tester la surface du green (règle 16-1d). Mais s’il existe le moindre doute sur l’intention du joueur, celui-ci doit être pénalisé.

CAS N°2

Vous avez un putt court pour terminer le trou. Vous demandez l’autorisation de finir mais pour éviter de marcher sur la ligne de putt de l’un de vos co-compétiteurs, vous placez vos pieds de part et d’autre de votre propre ligne de putt. Vous encourez, pour cela, une pénalité.

Faux. La règle 16-1e interdit, en effet, de placer ses pieds sur ou de part et d’autre de sa ligne de putt ou de son prolongement derrière la balle. Sauf si, comme le stipule l’exception, le joueur le fait par inadvertance ou pour éviter de marcher sur la ligne de putt d’un autre joueur.

CAS N°3

C’est à votre tour de jouer, votre balle repose sur le green et votre adversaire marche lourdement sur votre ligne de putt. Lorsqu’il s’en rend compte, il se confond en excuses. Mais le sol est si meuble que le green s’en trouve fortement marqué. Comme votre ligne de putt a été endommagée, vous pouvez obtenir un dégagement.

Vrai. Selon l’équité (règle 1-4), le joueur a le droit d’avoir sa ligne de putt restaurée dans son état initial. S’il n’est pas possible de réparer la ligne de putt, le joueur est aussi en droit de demander au comité un dégagement, selon la règle du terrain en réparation (25-1b(iii)), à savoir la placer au point le plus proche d’où il n’est plus gêné. Quant au joueur indélicat qui a marché sur votre ligne de putt, il n’encourt aucune pénalité si c’était accidentel, mais deux coups si c’était volontaire.

CAS N°4

Alors que vous êtes en train d’étudier votre ligne de putt sur le green, votre partenaire de double prend en charge le drapeau. Il se déplace de 10 centimètres et vous lance : « Si tu vises mon pied gauche, tu seras pleine ligne ». Vous encourez deux coups de pénalité en stroke-play ou la perte du trou en match-play.

Vrai. Le fait de positionner son pied afin d’indiquer une ligne de putt est une infraction à la règle 8-2b. Dans votre cas, comme votre partenaire a placé son pied délibérément, l’infraction ne peut plus être corrigée, même s’il enlevait ensuite son pied. En revanche, si votre partenaire n’avait pas placé ses pieds dans le but de vous indiquer une ligne de putt et vous avait, par la suite, suggéré de les viser en ayant pris soin, avant le coup, de déplacer ses pieds dans une position qui ne montrait plus la ligne, l’infraction aurait encore pu être corrigée.

Le “Ready golf” ou “Prêts ?... Jouez !”
Recommandé par le R&A (Royal & Ancient) revient à s’affranchir de la règle du « le joueur le plus éloigné du trou joue en premier », afin de rendre le jeu plus fluide et donc plus rapide.
L’idée générale de la recommandation est : si celui qui est le plus loin du trou, n’est pas prêt à jouer, pour quelque raison que ce soit, et si un autre joueur est prêt à jouer, alors que ce dernier joue !
Sans oublier, bien évidemment, d’annoncer son intention et pourquoi !
Jouez si vous êtes prêt et ne mettez personne en danger
Vous pouvez gagner du temps au départ, ou lors de tout autre coup où votre partenaire ayant l’honneur, devra lui attendre pour être certain de ne pas atteindre la partie de devant
Jouez même si vous n’avez pas l’honneur mais que vous êtes prêt et pas votre partenaire
Soit ce dernier a un coup à jouer méritant plus de réflexion, soit il vient de sortir sa balle d’un bunker, soit il doit refaire le tour de tout le green pour aller putter…
Putter en continu s’il vous reste un petit putt pour finir le trou
Jouez avant d’aller aider votre partenaire à chercher sa balle
Si vous n’êtes pas en train de jouer, vous devez être en train de préparer votre prochain coup…

Et enfin, marquez vos scores dès votre arrivée sur le tee de départ suivant.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now